Mieux comprendre les infections vaginales à levures

Les infections font partie du quotidien humain. Même s’il y en a qui sont plus bénignes que d’autres, certaines infections sont spécifiques à un genre comme les infections vaginales à levures. C’est quoi une infection vaginale à levures et quelles peuvent en être les causes ?

Qu’est-ce qu’une infection vaginale à levures ?

L’infection vaginale la plus courante est due à des levures. Également appelée candidose, c’est une affection courante. Mais pas de panique, il existe des manières de guérir une telle infection sans avoir recours aux médicaments ; suivez l’explication ici.

En réalité, même un vagin sain abrite de bactéries et certaines cellules de levure. Mais lorsque l’équilibre entre ces microorganismes change, les cellules de levure se multiplient. Cela provoque des démangeaisons intenses, des gonflements et des irritations.

Les infections vaginales à levures ne sont pas listées comme des maladies sexuellement transmissibles (MST) même si les contacts sexuels facilitent leur propagation. Toutefois, les femmes qui ne sont pas sexuellement actives peuvent également les contracter. Sachez aussi qu’une fois que vous avez une infection vaginale à levures, vous êtes également plus susceptible d’en avoir une autre.

Les causes des infections vaginales à levures

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles vous pouvez contracter une infection à levures, notamment :

  • Le sexe : bien qu’une infection à levures ne soit pas considérée comme une infection sexuellement transmissible, elle peut être transmise d’une personne à l’autre par contact sexuel ;
  • Les hormones : les changements survenant pendant la grossesse, l’allaitement ou la ménopause, ou si vous prenez des pilules contraceptives peuvent modifier l’équilibre dans votre vagin ;
  • Le diabète : si votre diabète n’est pas bien contrôlé, l’augmentation du sucre dans les muqueuses ou revêtements humides de votre vagin peut créer un endroit où les levures peuvent se développer ;
  • Les antibiotiques : ces médicaments peuvent tuer un grand nombre des bonnes bactéries qui vivent dans votre vagin ;
  • Les douches et sprays vaginaux : L’utilisation de ces produits peut modifier l’équilibre de votre vagin.