Les conditions d'obtention du CPF

Le compte personnel de formation (CPF) s'acquiert après des années de travail, généralement 15 ans chez un employeur. Il permet aux salariés ou aux personnes indépendants de se former pendant leur vie professionnelle. Ainsi, bénéficier du CPF permet aux bénéficiaires d'utiliser la formation comme un tremplin pour l'avenir. Mais comment en bénéficier ?

L’obtention du CPF

Pour profiter de votre compte personnel de formation, la première étape consiste à rechercher une formation qui pourrait vous aider à vous orienter vers une nouvelle carrière. Vous pouvez obtenir plus de conseils ici. Le compte vous permet d'améliorer vos connaissances dans votre emploi actuel. Assurez-vous que la formation que vous trouvez est éligible au CPF. Il peut s'agir d'un cours pour apprendre une nouvelle langue, acquérir de nouvelles compétences techniques ou maîtriser des outils informatiques. Présentez votre demande de CPF à votre employeur une fois que vous avez trouvé votre formation, mais vous devez garder à l'esprit que le CPF ne couvre pas le temps libre. Votre employeur se chargera ensuite des démarches nécessaires pour vous inscrire auprès d'un centre de formation. Il est à noter que les frais de formation seront pris en charge par l'utilisation de votre CPF par l'OPCA de votre branche professionnelle.

Les bénéficiaires du CPF

Le compte personnel de formation est un compte universel et individuel accordé à toute personne, quel que soit son statut. Qu'il s'agisse d'un jeune scolarisé, d'un salarié, d'un demandeur d'emploi, d'un fonctionnaire ou d'un travailleur indépendant, il a droit à un CPF. Son objectif est de permettre à toute personne qui travaille ou recherche un emploi de bénéficier d'heures de formation tout au long de sa vie professionnelle. Il n'est pas diminué par un changement d'employeur, quelle que soit la fréquence de ce changement. Le salarié est protégé par le droit à la formation. Même en cas de licenciement pour faute grave, les heures CPF restent créditées sur le compte. Ainsi, toute personne âgée de 16 ans et plus a droit à un compte personnel de formation. Il en va de même pour les jeunes de 15 ans qui ont signé un contrat d'apprentissage et pour les retraités qui sont toujours en activité.