Immobilier en Thaïlande : un secteur farouchement touché par la Covid-19

Si depuis une dizaine d'années l'immobilier fait partie des secteurs en plein essor en Thaïlande, la tendance se voit aujourd'hui bousculer avec l'avènement en début du printemps 2020 de la pandémie dû au coronavirus. Avec notamment la fermeture en mars des frontières, une chute assez considérable a été remarquée sur le nombre de ventes, en occurrence sur les projets neufs. Découvrez dans cet article les impacts de la Covid-19 sur l'immobilier en Thaïlande.

Une baisse remarquable due à l'absence d'investisseurs étrangers

Le secteur immobilier en Thaïlande a connu une baisse impressionnante ces derniers temps du fait en grande partie de l'absence des investisseurs qui, eux-mêmes, sont confrontés aux aléas des confinements. En effet, entre le dernier trimestre 2019 et le dernier trimestre 2020, la commercialisation d'appartements neufs a baissé de 70%. Plus d'explications sur ce site. Ce qui a contraint certains promoteurs à suspendre tout nouveau projet pour se concentrer sur la vente de leurs dernières unités. Et pour vite faire couler les produits, ils ont dû offrir même des réductions allant jusqu’à 30% pour des appartements en centre-ville. De même, pour l’immobilier ancien qui n'a pas fait exception à cette tendance. Au fait, la situation est actuellement compliquée dans les zones dépendantes du tourisme comme Hua Hin, Phuket et Koh Samui, en raison de l'absence des touristes.

Un contexte où la demande est inférieure à l'offre

Il faut dire que parmi les villes de Thaïlande, Bangkok reste la destination la plus sure pour les locaux et expatriés de longue date à l’affût de bonnes opportunités. Mais avec ce contexte si particulier, l'offre est vraiment supérieure à la demande, obligeant certains propriétaires en quête de liquidité à casser leurs prix afin d'optimiser leurs chances de vente. À titre référentiel, nombreux sont les clients en France qui désirent se procurer une villa en Thailande, mais bloqués par la fermeture des frontières, et donc n'attendent que l’ouverture pour réaliser leur rêve.