Comment débuter dans le BDSM ?

Le BDSM est un ensemble de pratique qui permet d’expérimenter le sexe autrement. Beaucoup de personnes le pratiquent et y trouvent leur plaisir. Voici quelques conseils pour vous qui vous initiez au BDSM. 

Soyez pleinement informé

Il est essentiel d’être parfaitement informé avant de commencer une séance BDSM. S’informer précisément sur les pratiques qui existent dans ce registre. Découvrez les avantages et les conséquences de chaque pratique. Identifiez les choses qui vous intéressent. Pour ne pas être surpris, pour savoir ce qui vous attend vraiment et pour vous y préparer, vous devriez lire des livres sur le sujet. Alors visitez ici des sources spécialisées.

Choisissez le bon partenaire

Oui, le BDSM peut être excitant pour certaines personnes, mais avant d’avoir une rencontre BDSM privée, vous devez d’abord penser à votre propre sécurité. N’oubliez pas que la pratique du BDSM peut être très inconfortable, douloureuse et même dangereuse. Par conséquent, avant de commencer le BDSM, il est important de choisir le bon partenaire. Avoir un partenaire de confiance est primordial.

Faites le point de vos limites avant de commencer le BDSM

Le BDSM peut aussi pimenter votre vie sexuelle. Cependant, cela peut très vite tourner au vinaigre si vos limites ne sont pas respectées. C’est l’une des raisons pour lesquelles les professionnels encouragent toujours la communication. Vous n’êtes pas obligé de commencer avec des chaînes. Jouer avec des cordes peut être brutal pour les débutants. Apprenez à y aller doucement.

Ayez votre « safeword » sûr

Avant de démarrer votre session, vous devez définir un ou plusieurs mot(s) de sécurité (safeword). Ce sont les mots que vous dites et qui vous sauveront quand cela deviendra douloureux et intolérable ou que vous souhaiteriez procéder autrement. Vous devez vous mettre d’accord sur les mots de sécurité à utiliser lors de la pratique du BDSM.

Trouvez les bons accessoires 

Une fois les paramètres précédents complètement assimilés, il est temps pour vous de vous outiller. Pour ce faire, vous devez trouver les matériaux avec lesquels vous serez le plus à l’aise. Par exemple, vous pouvez préférer les sangles aux menottes.